2018 Femmes et hommes de talent : Val de Loir Injection

VDLI se diversifie

Blandine Chaumontel dirige une société de plasturgie qui travaille à la fois pour l’agroalimentaire et l’industrie.

41__LAUREATS_TALENT_1
Dirigé par Blandine Chaumontel, VDLI s’adapte à la demande, de la grande série au sur-mesure. (Photo NR)

À la tête de Val de Loir Injection – l’entreprise familiale qu’elle a rachetée voilà dix-mois mois, après avoir travaillé dans cette structure comme graphiste – Blandine Chaumontel est un véritable « couteau suisse ». Le service commercial ? C’est elle. Les ressources humaines, la comptabilité, les achats ? C’est encore elle. Autant dire que ses journées sont bien remplies, d’autant plus que l’activité de VDLI qui poursuit sa diversification est en pleine croissance, dans deux directions : d’un côté les emballages alimentaires personnalisés en plastique injecté (avec le respect de toutes les normes d’hygiène afférentes), et de l’autre des pièces techniques pour l’industrie.

« Il ne faut pas nous résumer aux emballages agroalimentaires, car la moitié de notre chiffre d’affaires de 1,4 million d’euros est liée à ces pièces techniques que nous fabriquons pour des industriels de la ventilation, de l’aéronautique, du bâtiment ou du ferroviaire », insiste la gérante de la société implantée depuis près de vingt ans dans la zone d’activité de Montoire-sur-le-Loir.

« Conquérir de nouveaux marchés »

VDLI avance donc en marchant sur deux jambes, avec beaucoup d’appétit grâce à des gains de productivité qui lui permettent d’optimiser l’utilisation de son parc machines, et de faire preuve d’une grande réactivité. « Vous passez commande et, dans les jours qui suivent, le produit est réalisé, explique Blandine Chaumontel. Du sur-mesure et une adaptation qui va jusqu’à l’étiquette personnalisée, apposée sur la pièce injectée dès la fabrication, soit par impression offset, soit par le procédé IML (in mould labelling) qui intègre l’étiquette dans le moule d’injection. »

Les encres utilisées sont agréées pour le contact alimentaire et les plastiques sont choisis pour résister à la congélation, la pasteurisation ou le passage au micro-ondes.

Cette volonté d’aller de l’avant a été encouragée par la bourse Total développement régional, qui soutient l’innovation, sous la forme d’un prêt à taux zéro de 30.000 euros. Cet apport a contribué à l’acquisition d’une presse électrique et à divers investissements d’un montant total de 300.000 euros. « Notre entreprise est adhérente au syndicat de la plasturgie Plasti Ouest, qui nous soutient dans les projets de pièces injectées et dans nos choix de solutions pour le recyclage de nos productions», précise Blandine Chaumontel.

VDLI a également été soutenu par Dev’Up, l’agence de développement économique de la Région Centre-Val de Loire qui lui a permis de participer récemment au All4pack de Paris-Villepinte, le salon des professionnels de l’emballage. « C’est la première fois que nous avons pu nous faire connaître hors du grand Ouest lors de ce salon, dans d’excellentes conditions, se réjouit Blandine Chaumontel. Il est essentiel pour nous de communiquer sur les solutions que nous pouvons apporter à nos clients, pour conquérir de nouveaux marchés. » Du prototype pour des pré-séries à la fabrication de volumes importants, tout est possible, grâce à un bureau d’études efficace.

Ce qu’il faut aussi rendre possible, souligne la responsable de VDLI, c’est l’accès des métiers industriels et techniques aux femmes. C’est possible : elle-même en est l’illustration et le recrutement, en alternance, d’une étudiante de BTS du lycée Chaptal d’Amboise s’inscrit dans cette démarche. « Le secteur de la plasturgie recrute et avec le concours de la Région, nous accueillons des scolaires dans nos locaux pour promouvoir nos métiers », explique Blandine Chaumontel dont l’effectif de quatorze salariés est appelé à croître dans les années à venir.

SAS VDLI

57 Rue Blaise-Pascal, 41800 Montoire-sur-le-Loir. Tél : 02.54.86.45.02. vdli.fr

> CA 2017 : 1,4 M€.

Effectif : 14 salariés.

> Dirigeant : Blandine Chaumontel, présidente.