EMPLOI

Quels sont les secteurs économiques qui recrutent dans les Deux-Sèvres ?

Les indicateurs sont au vert pour l’emploi, paradoxalement cela pose des problèmes de recrutement, par exemple dans le bâtiment. (Photo, archives NR)
Les indicateurs sont au vert pour l’emploi, paradoxalement cela pose des problèmes de recrutement, par exemple dans le bâtiment. (Photo, archives NR)

Sur un an, entre octobre 2017 et septembre 2018, le nombre de recrutements dans les Deux-Sèvres, entreprises et particuliers, y compris en intérim, s’est élevé à 282.870, en progression de + 5,6 % sur un an.

Hors intérim, le nombre de recrutements s’est élevé à 122.385, soit une hausse de + 3,6 % par rapport à la même période un an plus tôt. Par secteurs d’activités, c’est dans l’industrie que la progression est la plus élevée, + 16,3 % (7.063 recrutements) tandis qu’à l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine la progression n’est que de 4,4 %. La hausse est moins sensible dans la construction (+ 15,2 % ; 2.621), et le commerce (+ 3,9 %). L’évolution reste également modérée dans les services (+ 4,1 %), mais ce secteur totalise presque 72 % des recrutements (880.654). L’agriculture est à la peine avec une baisse de – 7,1 % (12.482), baisse moins marquée qu’a l’échelle de la région (- 12,5 %).

Si les Deux-Sèvres font légèrement moins bien que la région, où l’augmentation du nombre de contrats de travail a été de 3,8 %, le département se caractérise par un recours très important aux CDD de courte durée : 67 % des contrats, au cours de la période étudiée par Pôle emploi à partir des données de l’Urssaf et de la MSA, étaient d’une durée inférieure à un mois. A peine 12,6 % des contrats sont des CDI, 6,1 % des CDD de six mois et plus, 13,8 % des CDD d’un à cinq mois.

Jean Rouziès
(Sources : Pôle emploi)


EN BREF

Services : plus de la moitié des salariés

Tous secteurs confondus, les Deux-Sèvres comptaient 93.956 salariés à fin 2017. Les services constituaient le poids lourd départemental, avec 55,2 % des emplois (51.884), proportion identique à celle de la région Nouvelle-Aquitaine. L’industrie représente 20.130 salariés (21, 4 % ; en Nouvelle Aquitaine 17,3 %), la construction 7.254 salariés (7,7 % ; région 8,6 %), le commerce 15,6 % (région 18,5 %).

Collaboration avec les entreprises

Pôle emploi a mis en place des processus de recrutement dans plusieurs entreprises pour répondre à des besoins spécifiques. Ainsi, chez Socopa Viandes à Celles, qui recherchait des opérateurs de production, cette collaboration a permis douze recrutements durables sur douze mois. Chez Glassver à Saint-Pierre-des-Echaubrognes, quatorze personnes, qui ont bénéficié d’une action préalable au recrutement (AFPR) ont été recrutées depuis 2017.

Socopa
(Photo, archives NR)

CDIE : le pari du Département
Après le désengagement de L’État sur le financement des « contrats aidés », le Département a mis en place le Contrat départemental d’insertion en entreprise (CDIE), destiné à faciliter le retour vers l’entreprise. Depuis le début de l’année, 79 CDIE sont engagés dans des secteurs d’activité variés : agroalimentaire, agriculture, abattoirs (17), industrie, fabrication, matériel, confection (14), bâtiment (7), commerce et grande distribution (18), transport (5), restauration (9), tourisme (2), informatique (1), services à la personne (5) et groupement employeurs (1). Ils sont répartis sur l’ensemble du territoire et concernent 31 femmes et 48 hommes.

Le classement complet

Rang Année Raison Sociale Chiffre d'affaires (k€) Ville

Avec la collaboration d'Altares
Altares