2018 Numérique : DS Innov

Pompiers et mécanos des systèmes d’information

Spécialisée dans la sécurisation et la transformation des systèmes informatiques, DS Innov a été créée par un couple. Dans ce métier, la réactivité reste le maître mot.

Yves et Catherine Otabela ont créé leur société DS Innov, en 2011, à Saint-Ouen. (Photo DS Innov)
Yves et Catherine Otabela ont créé leur société DS Innov, en 2011, à Saint-Ouen. (Photo DS Innov)

Yves et Catherine Otabela sont tous les deux ingénieurs de formation : lui en informatique et elle spécialisée dans la sécurité des systèmes d’information. Après leurs études, ils ont chacun travaillé dans différentes entreprises durant une bonne dizaine d’années, en tant que salariés, le temps d’acquérir une bonne expertise des systèmes d’information. Au fil de leurs expériences, ils ont affiné leurs connaissances : Yves s’est particulièrement concentré sur l’architecture de ces systèmes, pendant que Catherine est devenue pointue dans la sécurité.

« Notre idée de départ était de pouvoir allier vie privée et vie professionnelle, explique le couple. En tant que salariés, nous étions tout le temps partis à travers le monde, sans nous voir, ni les enfants. » Yves et Catherine Otabela ont donc créé en 2011 leur propre entreprise DS Innov, basée à Saint-Ouen. « Chaque société rencontre un jour une difficulté avec son système d’information. Notre travail est, avant tout, de commencer par identifier le besoin pour formaliser une problématique, résument les fondateurs. Nous créons ensuite une solution cible personnalisée, avec de la mise en œuvre opérationnelle. »

« Une chaîne de confiance d’un bout à l’autre »

Le couple a, par exemple, travaillé pour deux mutuelles qui se séparaient : l’une gardait son système d’information pendant que la seconde devait en trouver un autre tout en conservant ses données. « En sept mois de travail, nous avons pu leur donner un système sécurisé. » DS Innov peut aussi intervenir après un audit qui aurait décelé dans une entreprise des fragilités en matière de sécurité. « Notre rôle sera alors d’accompagner dans une mise en conformité, pour tendre vers une certification. Le but est de mettre en place une chaîne de confiance d’un bout à l’autre, à la fois pour les entreprises, les partenaires et les clients. Beaucoup de failles sont connues, mais les mesures de couverture ne sont pas mises en œuvre ou ne sont pas entretenues. Le risque zéro n’existe pas, mais il faut savoir réduire ce risque. Au sein d’une entreprise, nous avons la volonté de passer le relais à une équipe afin qu’elle s’approprie la solution, qu’elle soit plus autonome. »

DS Innov compte se développer, gagner en confiance pour travailler en direct avec les donneurs d’ordre, sans passer par des intermédiaires. « Quand on a son entreprise, on a davantage de liberté, mais on ne fait pas moins d’heures. On travaille de manière décalée, plus intelligemment. On passe d’un mode de présence au bureau en tant que salarié à un mode d’objectifs, ajoutent Yves, 42 ans, et Catherine, 41 ans. C’est la réactivité qui prime. »

Le couple souhaite désormais gravir une marche supplémentaire. « Dans la région, il y a un vivier d’entreprises qui ne nous connaissent pas. Depuis notre création, nous avons pu créer une offre de services, un site Internet. » Les entrepreneurs n’excluent pas d’étoffer leur équipe.

Claire Neilz

DS Innov

156, rue de Pierrefrite, 41100 Saint-Ouen. Tél. 06.21.98.39.84. www.dsinnov.fr

> CA 2018 : 236.602 €.

> Effectif : aucun salarié.

Dirigeants : Yves et Catherine Otabela, cogérants.