EXPORT

Le Cognac bat des records

Les produits agroalimentaires occupent le premier poste régional des exportations, grâce essentiellement au vin de Bordeaux et au cognac.

86_EXPORT_SYNTHESEL’eau-de-vie charentaise va pulvériser ses records cette année, en passant la barre des 200 millions de bouteilles vendues dans le monde.

Si le repli du cognac sur le marché européen se confirme (- 4 %), il gagne de nouvelles positions sur le marché nord-américain (Alena) avec une hausse de 8 % des achats, et asiatique (+ 8,8 %). Si les exportations de cognac vers les autres continents (notamment l’Afrique) restent minimes (3 % du total) leur volume reste sur une croissance à deux chiffres (+ 21,5 %)

Source : Bureau national interprofessionnel du cognac.

Vincent Buche

EXPORTATIONS : L’AMÉRIQUE REMONTE

Si le trio de tête des pays vers lesquels la Vienne exporte reste inchangé (Espagne, Allemagne, Italie), les États-Unis font une spectaculaire remontée de la 9e à la 4e place du hit-parade de nos clients. Les USA nous achètent pour 120 millions de marchandises. La politique protectionniste de Donald Trump risque-t-elle de casser cette dynamique ? Même question à propos du Brexit, le Royaume-Uni représentant un volume annuel d’achats dans la Vienne de l’ordre de 83 millions, déjà en fort recul.

IMPORTATIONS : LA CHINE GRIGNOTE

Sans surprise, la part des produits chinois dans nos importations dans la Vienne continue de progresser. Avec 174 millions d’euros de produits importés, la Chine monte à la deuxième place, juste derrière l’Allemagne (205 millions). La surprenante Tunisie, qui nous arrose de produits électriques et surtout de pièces automobiles, reste sur le podium, avec 151 millions d’importations (Source : administration des douanes).

+ 68 M€

le solde des importations sur les exportations du département s’est réduit comme peau de chagrin en 2018. Il était jusqu’alors supérieur à 300 M€.

6,5 %

la part des exportations à partir de la Vienne dans le total régional, qui ne représente lui-même que 5 % des exportations françaises.

1.558,5 M€

le volume total des exportations est en léger recul par rapport à 2017, pour la première fois depuis 5 ans. Les importations, elles, sont en hausse.

UNE SUR QUATRE

Vendre à l’étranger est un impératif pour nombre d’entreprises de Nouvelle-Aquitaine. Selon l’INSEE, plus de 11.000 d’entre elles réalisent une partie de leur chiffre d’affaires à l’export et pour le quart d’entre elles le chiffre des exportations dépasse 40 %.

LA PHRASE

« La Chine va mettre en danger notre modèle économique dans un futur pas si lointain. » Thomas Lenk, directeur des affaires économiques à l’ambassade d’Allemagne à Paris, invité en juin du sommet des clubs d’affaires franco-allemands au Futuroscope.