LA CONJONCTURE 2018

Des entreprises en régime de forme

Mikaël Hugonnet, à la tête du conseil régional de l’ordre des experts comptables de Poitou-Charentes-Vendée. (Photo, NR)
Mikaël Hugonnet, à la tête du conseil régional de l’ordre des experts comptables de Poitou-Charentes-Vendée. (Photo, NR)

Selon le baromètre économique des experts comptables, les très petites et moyennes entreprises (TPE/PME) des Deux-Sèvres se portent bien au premier semestre.

Parce qu’ils occupent une position stratégique quant à l’observation de la conjoncture économique, les experts comptables livrent désormais leur propre baromètre départemental. Président régional Poitou-Charentes-Vendée, le Parthenaisien Mikaël Hugonnet commente la santé économique des TPE/PME deux-sévriennes en 2018 :

« Clignotants au vert pour les deux premiers trimestres, vigilance accrue pour le troisième. »

En effet, le premier semestre a été caractérisé par une croissance des chiffres d’affaires des entreprises, après un décrochage au second trimestre 2017

Un phénomène de pallier ?

Pour les trois premiers mois de l’année 2018, l’évolution globale du chiffre d’affaires des très petites et moyennes entreprises a progressé de + 5,7 % (par rapport à 2017), tirant la croissance régionale. Ce dynamisme s’est confirmé au deuxième trimestre, +1,9 %, en léger retrait par rapport au national (+ 2,1 %) et au régional (+ 2,4 %). Quant aux indices trimestriels d’investissements, ils étaient largement orientés à la hausse (+20,5 % et +27,5 %), bien supérieurs aux tendances observées au niveau de la région
(- 4,7 %) et au niveau national (- 3,3 %). Pour le troisième trimestre, le président des experts-comptables reste prudent, indiquant tout au plus que « quelques incertitudes » se font jour : « Pas de pessimisme pour autant, corrige Mikaël Hugonnet. Nous avons connu une période de deux ans marquée par des investissements immobiliers et machines, des recrutements, de l’intérim qui s’est pérennisé. Peut-être assiste-t-on à un phénomène de pallier ? »

L’industrie se porte bien

Toujours selon le baromètre économique des experts comptables, le secteur du commerce de détail a connu une moins bonne performance de son chiffre d’affaires au deuxième trimestre (- 1,3 %) après une progression marquée (+ 3,4 %) au début de l’année. La construction a subi une fluctuation identique, (+ 3,6 % puis +1,3 %) avec un indice au deuxième trimestre supérieur aux tendances régionales (+ 0,2 %) et nationale (+0,9%). Le secteur de l’hébergement et de la restauration a connu des progressions moins importantes (+ 2,6 % et + 0,5 %) après trois trimestres en progression. L’industrie, quant à elle, s’est caractérisée par deux progressions consécutives du chiffre d’affaires (+ 10,9 % puis + 6,7 %).

« Aujourd’hui, observe Mikaël Hugonnet, on fait suite à deux années que je qualifierai de “ sympathiques ”. On a tendance à vite oublier qu’auparavant nous étions au fond du trou. »

Dans ce contexte, les problématiques de production et développement restent la préoccupation des chefs d’entreprise. Avec des difficultés de recrutement qui en sont souvent le premier frein.

Jean Rouziès